Vendredi 30 janvier 2009

Levé à cinq heures, réveillé instantanément après une nuit réparatrice. Je prends le tramway puis le train à la gare de la Part-Dieu. Je lis mon Claude Simon en Pleiade, m'assoupis un peu mais la réalité se rappelle vite sous la forme de sonneries de téléphones portables. La campagne est givrée, plate, seulement parsemée de silos et de fermes isolées, dénuée de présence humaine. Le paysage change lorsque nous bifurquons, frôlons la banlieue parisienne : Villeneuve-St-Georges, Les Saules... Entrepôts, jardins ouvriers, pavillons, usines et, enfin, des gens. Après Massy, le soleil est à notre gauche, nous repartons vers le sud. Je patiente à St-Pierre-des-Corps avec Gabriel qui a pris le même train sans que nous nous en rendions compte. La correspondance a un retard d'une heure et demie, suite aux grèves de la veille. Nous arrivons en début d'après-midi, passons chez Lucas, puis je me rends dans le centre pour y retrouver David Vandermeulen et Julie J. Nous nous rendons sur le stand. J'assiste avec Daniel Casanave à une participation de David à une émission de France Culture. Je salue David B., que je n'ai pas croisé depuis longtemps. Dans la salle de presse, un jeune homme m'interroge pour une revue. Je suis au départ un peu froid puis, me ravisant, empli de honte pour cette attitude, me laisse aller à parler et me trouve pour le coup bien suffisant. Croisé Ivan Brun, Guillaume Bouzard... Je dîne avec Gilles Rochier et JP, puis la journée se termine dans ce bar dans lequel tout le festival a l'habitude de se retrouver, un peu vide tout d'abord, puis se remplissant au fur et à mesure que la soirée avance. Pierre Druilhe, Olivier Besseron sont là, je salue Jean-Christophe Menu de loin. Je discute de la dictature bien-pensante écologiste avec Fabrice Erre, et puis c'est la fin de la soirée, je rentre avec JP et Gilles.

1 commentaire:

  1. ah la dictature bien-pensante ecologiste j'en (jean) sais quelque chose, je postule comme Kommandadickktatur (pour pas etre pris dans les rafles justement)

    RépondreSupprimer