Dimanche 4 janvier 2009

D. a une quinte de toux en fin de nuit. Un sac en équilibre tombe dans la chambre. Il est sept heures, je me lève. Nous nous sommes couchés tard hier soir. Je lis le papier de Morvandiau sur la bande dessinée indépendante dans le dernier numéro du Monde diplomatique, parcours la nouvelle traduction française de la Bible parue chez Bayard en 2001, acquise d'occasion hier. François Bon, Jean Echenoz, Marie Ndiaye, Jacques Roubaud, Valère Novarina... y ont participé. Je vais à l'ordinateur avant d'aller faire le marché. Comme je reçois des cartes de vœux, j'en bricole une à partir d'un dessin déjà réalisé et numérisé. Je n'ai pas envie de perdre du temps à cela, et ce dessin correspond à mon sentiment. Elle n'est pas drôle du tout. David m'en envoie une, hilarante, accompagnée d'une bande sonore abominable ― ce sont les possibilités des cartes de vœux électroniques : un lied allemand luthérien massacré par un baryton de variété ressemblant à un playmobil, accompagné d'un orgue appuyé ; c'est Bach qu'on assassine. Je bricole les planches 53 et 54. Je vais me promener sur les quais de Saône l'après-midi. Je remarque chez un bouquiniste le disque vinyl de Rock Bottom de Robert Wyatt. Je vais retirer de l'argent et l'achète. Je rentre par les quais du Rhône aménagés pour devenir la promenade dominicale des lyonnais. Il fait un froid vif et sec, il fait cinq degrés en-dessous de zéro, mais le soleil est là. Il y a un certain regain à se savoir entré dans la partie ascendante de l'année.

2 commentaires:

  1. Très belle description de Heino, bravo !
    (attention,ne sois pas trop féroce, Heino est une institution en Allemagne, il est aussi connu qu'Adamo en Belgique ou que Dick Rivers en France). Cela malgré ses goûts de plus en plus affirmés pour les idées d'une Allemagne ancienne et nauséabonde...)
    Allez, pour le plaisir, une petite chanson à boire de ce bon Heino, Caramba, c'était en 1970 : http://www.youtube.com/watch?v=kM-v5ShRyUo
    Si tu veux quelque chose de plus récent et savoir ce qu'il est devenu, mets ta ceinture :
    http://www.youtube.com/watch?v=KwNrIi-Gzng

    RépondreSupprimer
  2. Ah merci, c'est très beau. Quel esprit festif ! Et puis tant qu'il ne massacre pas mon Bach, cela me va.

    RépondreSupprimer