Samedi 13 décembre

Levé un peu avant huit heures, soit un peu tard pour espérer faire tout ce qui est projeté de faire dans la matinée. Je prépare un envoi de Strates dédicacé, passe le poster à la Poste Centrale ― où a été mis en place un système de tickets numérotés pour l'attente, sur fond de musique bucolique et de mobilier "convivial" ― puis à la bibliothèque de l'ENSSIB afin de rendre des ouvrages et consulter un document. J'en profite pour imprimer tout un tas de textes en attente. Je passe au retour dans une grande enseigne culturelle voir si Strates est en rayon ; il y est. J'ai le temps l'après-midi de commencer la dernière case de la planche 51, sans difficulté notable, en écoutant les vinyls de Station to station et Diamond dogs, mais aussi Godflesh : Selfless. Nous passons la soirée chez Valérie B.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire