Jeudi 4 décembre 2008

Sur Internet, tombé par hasard sur une photographie de Justin K. Broadrick dans son studio d'enregistrement, photographie que j'ai décortiqué, observé avec attention, avec une dévotion, même, de fan, chose que je réprouve d'ordinaire. On y voit l'environnement de travail, les outils, le matériel, un chat... Justin K. Broadrick est un musicien britannique de ma génération dont je suis la carrière depuis la fin des années 80. Il a été le fondateur de tout un ensemble de groupes musicaux qui me fascinent : Godflesh, Techno Animal, Ice, Sweet Tooth... Cette photographie me fascine car les ateliers en général me fascinent, et les conditions matérielles, concrètes, dans laquelle se fabrique une œuvre, a fortiori quand celle-ci a changé le cours de ma vie.

[…] je ne m'ennuie jamais quand les gens parlent de leur métier, des problèmes de leur métier, quel qu'il soit. Malheureusement, la plupart du temps, ils se croient obligés de s'en tenir à une conversation générale. Combien de fois j'ai été agacé et frustré parce que dans une conversation […] un spécialiste que j'aimerais tant entendre parler de sa spécialité, me tient des banalités culturelles et philosophiques, au lieu de me parler de sa profession !

Roland BARTHES, La Préparation du roman I et II : Cours et séminaires au Collège de France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire