Mercredi 8 octobre 2008

Levé à cinq heures, à la table à dessin à six. Je continue les cases de la page en cours, une page de dialogue un peu figée : succession de visages dans l'ombre. J'essaie de travailler chaque visage comme un paysage abstrait et complexe, mais il m'en coûte ; chaque visage entamé est un défi, je ne sais pas où je vais, les choses se dérobent constamment et il faut souvent tenter de rattraper la chose. Je suis penché sur plusieurs cases à la fois pour rafraîchir le regard. Néanmoins, le rythme revient, après cette longue interruption. Dehors, une lumière orangée urbaine est diffusée par les nuages bas ; Il pleut. Visages fermées dans le tramway et le métro.
À la bibliothèque à huit heures et demie.
Je me mets immédiatement à la table à dessin en rentrant à dix-sept heures et demie, finalisant deux cases de la page43, devenue 46 à la suite de remaniements, en écoutant Hymns de Godflesh. Je commence une case après manger, avant d'avancer un peu dans ma lecture du Marcel Proust de Georges D. Painter. Il a plu sans discontinuer, toute la journée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire